Organigramme – Jacques Pons

Organigramme – Jacques Pons

Un premier roman qui explore les coulisses de la mode. Bien loin des défilés, strass et paillettes qui font rêver les foules. Nous sommes plongés dans le monde du travail, au coeur d’une entreprise de luxe, La maison Louis Laigneau.
Jacques Pons dépeint à merveille l’univers impitoyable d’un système qui ne pense qu’aux chiffres, aux actionnaires et à la compétition, au détriment de l’humain.
Bienvenue en enfer, tout y est permis: les conf call à n’importe quelle heure, le pouvoir et ses chantages, les coups bas, les hypocrisies, les jalousies, les cadences de dingue et j’en passe. Les tensions, les petages de plomb, les burn out se multiplient, mais qu’importe la souffrance, après tout… les employés sont des rouages interchangeables.

Et au milieu de tout ce stress… un tueur !
Une première exécution, suivie de disparitions, de suicides et autres bizarreries. Ah c’est sûr, il a la haine. Mais qui veut se venger ?  Et pourquoi ? Le doute, la peur et la paranoïa s’installent, tout le monde en vient à se soupçonner, à se regarder bizarrement du coin de l’oeil, les cadavres s’accumulent et l’ambiance devient carrément invivable.

Les chapitres courts, le rythme enlevé, les nombreux rebondissements, les alternances entre l’enquête et les pensées du tueur et son plan machiavélique nous immergent complètement. L’auteur a eu l’excellente idée de placer le  lecteur au centre du puzzle, il mène l’enquête en tournant les pages de plus en plus vite, il cherche en comptant les morts, il s’égarera plus d’une fois avant de connaitre le fin mot de l’histoire.

Une belle réussite pour un premier roman mais ce n’est assurément pas un coup de coeur.  Je vous avoue que je suis restée un peu hermétique à cette histoire et n’ai pas ressenti beaucoup d’empathie pour les nombreux personnages.  Ceci n’est bien sûr que mon humble ressenti personnel. Voyez par vous-même !

Je remercie chaleureusement les éditions Hugo Thriller pour leur confiance.

4ème Couverture

La vision sans exécution n’est qu’hallucination.
Telle est la devise du célèbre patron de la Maison Louis Laigneau, fleuron du luxe français. Martelée en chaque occasion, de séminaires de créativité entre beautiful people en conference calls des membres du CoDir, elle va également devenir celle d’un tueur dont le seul but est d’anéantir de façon brutale, méthodique et cruelle l’intégralité de l’entreprise et de ses salariés. Quelles sont ses motivations ? Quelles sont réellement ses cibles? Pourquoi un tel déferlement de haine froide ?Une chose est sûre: rien ni personne ne sera épargné dans la réalisation de ce mortel projet.

Editeur: Hugo Thriller, 379 pages, date sortie: 20 septembre 2018