Réveille-toi ! – François-Xavier Dillard

Réveille-toi ! – François-Xavier Dillard

Diaboliquement original…

Un thriller dingue flirtant avec le fantastique, le paranormal, la science et la psychologie. Plusieurs histoires vont se croiser dans cette intrigue complexe à la construction vertigineuse.

Un serial killer kidnappe, torture et tue ses victimes de façon atroce. De nombreux personnages gravitent autour de l’enquête, tous très intrigants, attachants, avec leur grain de folie, leur secret, ils n’ont apparemment aucun lien commun et pourtant…

Basile, un greffé du coeur, vit reclus sans travail.  Hanté toutes les nuits par de terribles cauchemars de meurtres.  Son seul but: dormir le moins possible. Paul, 18 ans paraplégique, génie de l’informatique.  Il travaille pour la police scientifique et développe un algorithme révolutionnaire « Nostradamus » permettant de réaliser des portraits robots des criminels présumés. Le Docteur Nicolas Flair, psychiatre mentalisme, collabore avec la police pour tenter de résoudre l’affaire  au plus vite.

L’auteur nous plonge au coeur d’un abominable cauchemar, nous tournons les pages de plus en plus vite pour sortir de ces scènes effrayantes. L’angoisse monte crescendo, nous aimerions nous REVEILLER au plus vite, ouvrir les yeux, voir la lumière.
Mais il nous faudra d’abord traverser la nuit, nous perdre sur de fausses pistes en poussant quelques cris au passage, reprendre notre souffle entre deux horribles meurtres (les touches d’humour nous aideront), emboîter les pièces d’un gigantesque puzzle pour voir apparaitre un tableau effrayant.

Ouf, je suis réveillée… saine et sauve… quoique, je n’en suis pas si sûre !

Les âmes sensibles liront ce page turner en pleine journée pour éviter le pire.

Une mention spéciale pour la couverture, je la trouve très belle et une autre mention pour la 4ème de couverture, parfaitement intrigante sans aucun spoil.

Je remercie chaleureusement les éditions Belfond pour leur confiance.

4ème Couverture

C’est lorsque vous vous réveillerez que le cauchemar va vraiment commencer…
Basile Caplain est un greffé du coeur qui vit reclus, sans travail ni perspective. Sa seule obsession : dormir le moins possible, car ses nuits sont peuplées de cauchemars. Son unique ami, Ali, le gérant d’une station-service, est passionné par les faits divers. Un soir, ce dernier lui parle du meurtre barbare d’une jeune femme. Or, ce crime atroce, c’est exactement le rêve que Basile a fait deux jours plus tôt…

Paul est un paraplégique de dix-huit ans, génie de l’informatique, qui développe pour la police scientifique un programme baptisé Nostradamus – un algorithme révolutionnaire devant permettre de réaliser des portraits-robots hyperréalistes des criminels présumés.

Alors que des meurtres sauvages sont perpétrés à Paris, la police judiciaire met sur le coup son meilleur atout : le Dr Nicolas Flair, psychiatre mentaliste, qui a déjà résolu de nombreuses affaires.

Lorsque les chemins de ces trois protagonistes se croiseront, l’Inconscient, la Science et la Psychiatrie vont devoir collaborer pour essayer d’arrêter le pire des monstres…

Editeur: Belfond, 368 pages, date sortie: 7 juin 2018

Ne dis rien à papa – François-Xavier Dillard

Ne dis rien à papa – François-Xavier Dillard

Un thriller psychologique assez glaçant.

Une histoire de famille, d’instinct maternel, de folie, une horrible tragédie, un secret inavouable, un trauma du passé qui vous poursuit.

Le roman de François-Xavier Dillard est magnifiquement construit, comme un labyrinthe dans lequel le lecteur s’enfonce en se demandant s’il va trouver la sortie.

Beaucoup de flash back, des tiroirs qui s’ouvrent et se referment.  Les chapitres courts s’enchaînent très vite, mélangeant plusieurs histoires sans lien apparent, j’ai aimé être complètement perdue et déroutée, entrain de tourner frénétiquement les pages pour tenter de percer le secret.

C’est noir, glauque, malsain, on sent l’horreur poindre le bout de son nez, la tension monte crescendo et l’auteur nous balade jusqu’à la moitié de son livre, jouissif !  Il sème beaucoup d’indices, un peu trop, dommage car j’ai deviné la suite dans les grandes lignes.  J’ai continué ma lecture avec beaucoup de plaisir en espérant m’être trompée.  J’ai attendu une grosse claque pour le final mais elle n’est pas venue.

Un bon thriller psychologique très addictif et si vous ne devinez pas la suite, je vous garantis le « bluff » total.

Je remercie chaleureusement les éditions Belfond pour leur confiance.

4ème Couverture

L’instinct maternel est l’arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.
Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.

Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l’un, une propension à la mélancolie et, chez l’autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu’elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d’images qu’elle voudrait tant oublier… À n’importe quel prix…

Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.

Editeur: Belfond, 320 pages, sortie: 15 juin 2017