Le dernier hyver – Fabrice Papillon

Le dernier hyver – Fabrice Papillon

Quand le présent entre en résonance avec le passé…
Une pure merveille de 624 pages  !

Fabrice Papillon a tout d’un grand maître,  son premier roman est époustouflant de maîtrise.  L’auteur est historien de formation, il a effectué dix huit mois de recherches pour nous offrir ce fabuleux thriller à la croisée de l’Histoire, de la Science et de la Philosophie.

Comment vous parler de cette pépite ? J’ai d’abord pensé vous proposer une chronique en deux lignes.  « J’ai adoré ce livre, un point c’est tout ! Lisez le, lisez le, ne passez pas à côté ! »  Mais bon, ça fait un peu court, non ?  Je vais tenter de vous en dire un peu plus, mais de grâce, ne lisez pas les chroniques qui vous spolieront le grand Secret (je les vois déjà toutes venir !), vous gâcheriez TOUT votre plaisir.

L’histoire débute à Paris en 2018, la police mène l’enquête sur des meurtres sauvages.  Marie, une jeune biologiste, en stage au service scientifique a d’étranges intuition concernant les scènes de crime. Elle va collaborer à l’enquête.  Serait elle liée à ces horribles meurtres ?  Le compte à rebours est lancé, la crim collabore avec la scientifique, leur enquête va les mener dans des laboratoires, ils vont rencontrer des médecins, des biologistes, des généticiens pour tenter d’élucider ces meurtres.

Dans ce thriller hors norme, l’auteur nous emporte loin, il mêle son imagination débordante à son érudition historique ou est-ce l’inverse ?  Nous allons traverser seize siècles d’Histoire et de connaissance, depuis 415 après JC en croisant de grands personnages, philosophes, scientifiques: Hypatie, Leonardo Da Vinci, John Dee, Elisabeth Tudor, Isaac Newton, Voltaire, Catherine de Medicis, Marie Curie…
Nous allons explorer les sous-sol de Paris en espérant ne pas rencontrer Les Robes Noires qui les hantent. Au prix de leur vie, elles protègent un grand Secret, couché dans un livre et transmis de génération en génération, de l’Antiquité à nos jours. Quand vous croisez Les Robes Noires, votre dernière heure est arrivée…

Une enquête fascinante, une intrigue efficace, brillante, d’une grande érudition. Un rythme effréné qui tient en haleine du début à la fin. Une belle plume, fluide et précise. Une lecture très dynamique, les chapitres alternent entre l’enquête d’aujourd’hui et les différentes époques qui se déroulent devant nous.

624 pages sans aucune longueur, ni ennui, je les ai avalées en deux jours, en ralentissant ma lecture vers la fin pour ne pas tourner la dernière trop vite.

MISE EN GARDE ! ce roman est hautement addictif, attendez d’avoir un peu de temps avant de vous y plonger !

Une histoire qui fait diablement réfléchir: Le dernier Hyver est-il entrain de se réaliser ?

Ruez vous sur cet incontournable thriller. Un MUST !

Une mention spéciale pour la magnifique couverture.

Je remercie chaleureusement Agnès Chalnot pour sa confiance.

4ème Couverture

On dit que l’hiver vient. Peut-être le dernier pour les porteurs du chromosome Y…
Août 415 après J-C. : La ville d’Alexandrie s’assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d’exception, vient d’être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l’ensemble de ses écrits.
Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les lieux et les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient ceux qui, dans le sillage d’Hypatie, poursuivent son grand œuvre et visent à accomplir son dessein.
Juillet 2018 : Marie, jeune biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la  » crim  » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l’étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres.
Est-elle, malgré elle, un maillon de l’histoire amorcée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie et au cœur duquel se retrouve Marie ? L’implacable destin peut-il être contrecarré ou  » le dernier Hyver  » mènera-t-il inéluctablement l’humanité à sa perte ?

Editeur: Belfond, 624 pages, date sortie: 5 octobre 2017