L’écrivain public – Dan Fesperman

L’écrivain public – Dan Fesperman

Elu meilleur roman policier de l’année par le New York Times.

Le récit se déroule en 1942 durant la seconde guerre mondiale à New York, peu après Pearl Harbour, l’auteur s’est inspiré de faits réels pour aborder le thème de l’immigration allemande à travers une enquête et des meurtres. Tous les ingrédients sont réunis pour titiller ma curiosité.

Le contexte historique est très intéressant, instructif et superbement documenté. La reconstitution est parfaite, l’auteur nous immerge dans le New York méconnu des années 40, le New York de l’après prohibition et son quartier allemand, les immigrés juifs, les nazis, la mafia et ses liens avec les autorités, les gangsters….

A mon avis, c’est le grand intérêt du roman. Car l’intrigue est le gros point faible… trop d’histoires en parallèle qui nous égarent. Elle est beaucoup trop lente et manque de rythme, très mal ficelée, noyée dans un mic mac de détails inutiles. Pas vraiment maîtrisée, comme si l’auteur l’avait mise au second plan, se concentrant avant tout sur le côté historique de son récit. Les personnages sont trop nombreux, peu approfondis, on s’y perd un peu sans s’y attacher vraiment.

Au final, le roman est intéressant mais manque totalement de fluidité et de rythme. Il ne m’a pas réellement passionnée ni embarquée…. je me suis ennuyée ! trop de longueurs et de descriptions. J’ai eu l’impression de lire un reportage. Comme si l’auteur avait mis en avant son métier de reporter de guerre. Dommage !

Je remercie chaleureusement l’agence Anne & Arnaud pour sa confiance.

4ème Couverture

9 février 1942. Dès son arrivée à New York, Woodrow Cain, un jeune flic du sud des États-Unis, est accueilli par les flammes qui s’échappent du paquebot Normandie, en train de sombrer dans l’Hudson. C’est au bord de ce même fleuve que va le mener sa première enquête, après la découverte d’un cadavre sur les docks, tenus par la mafia. Là, il fait la connaissance d’un écrivain public, Danziger, obsédé par les migrants qui arrivent d’une Europe à feu et à sang, ces fantômes au passé déchiré et à l’avenir incertain. Celui-ci va orienter Cain vers Germantown, le quartier allemand, où, dans l’ombre, sévissent les sympathisants nazis. Alors que le pays marche vers la guerre, la ville est en proie à une paranoïa croissante. Et les meurtres continuent…

Editeur: Cherche Midi, 464 pages, date sortie: 12 avril 2018