La sirène qui fume – Benjamin Dierstein

La sirène qui fume – Benjamin Dierstein

Un premier roman récompensé par le prix Sang Froid et loué par Caryl Férey.

Benjamin Diersten, un tout jeune auteur qui n’a pas froid aux yeux, il tape très fort avec son premier roman.

100% noir, 100% sombre, 100% tripes

Côté influence, il y a du David Peace (Quatuor du Yorkshire) et du James Ellroy.

En 2011, durant la campagne présidentielle, des prostituées mineures sont assassinées. L’affaire est plus que sordide et l’enquête mettra en lumière les liens politiques et policiers avec le gigantesque trafic de prostitution de filles mineures de l’Est.

L’enquête ne sera qu’un décor, un prétexte au thème principal du roman.
Le duel et à la descente aux enfers de deux flics. Deux personnages fort que vous n’oublierez pas de sitôt. Gabriel Prigent, le méticuleux, l’obsédé de l’éthique et Christian Kertesz, le dépressif corrompu de haut en bas.
Deux flics torturés par leur lourd passé, poursuivis par leurs démons et rattrapés par leurs obsessions. Deux flics que tout oppose en apparence jusqu’à ce que les masques tombent.

Un récit écrit à la manière d’un scénario, il laisse une grande place aux dialogues.  Certains à la première personne pour Prigent, d’autres à la deuxième pour Kertesz. Un style vraiment très spécial. Entre les dialogues, de très longues phrases avec peu de ponctuation.

J’ai adoré les personnages, la réalité du décor, les émotions, la noirceur, la tension, le rythme effréné de l’histoire mais j’ai eu beaucoup de mal avec l’écriture.
Dommage ! La sirène qui fume a frôlé le coup de coeur.

Une belle réussite, un roman plus qu’abouti et un jeune auteur à suivre de très près.

Je remercie chaleureusement les éditions Nouveau monde pour leur confiance.

4ème Couverture

Mars 2011. La campagne présidentielle bat son plein, plus d’un an avant les élections. Le capitaine Gabriel Prigent débarque à la brigade criminelle de Paris après avoir vécu un drame à Rennes. Obsédé par l’éthique, il croise sur son chemin le lieutenant Christian Kertesz de la brigade de répression du proxénétisme, compromis avec la mafia corse et tourmenté par un amour perdu. Alors qu’éclate une sordide histoire d’assassinats de prostituées mineures, ils plongent tous les deux dans une affaire qui rapidement les dépasse, entraînant dans leur chute une ribambelle d’hommes et de femmes qui cherchent à sauver leur peau – flics dépressifs, politiciens salaces, médecins corrompus, gangsters imprévisibles et macs tortionnaires. Poursuivis par leurs propres obsessions et les fantômes qui les hantent, Prigent et Kertesz vont se livrer un duel sans merci, au coeur de la barbarie et des faux-semblants du monde contemporain.

Editeur: Nouveau Monde éditions, 525 pages, date sortie: 5 avril 2018