Un siècle de mensonges – Jean-Louis Aerts

Une très belle découverte !

Un premier roman d’un « jeune » auteur belge, professeur de français-latin depuis 25 ans.

Un polar ambitieux et très original sous forme de récit de vie.

Marylou, une jeune journaliste belge, est engagée par Dantiedov, un riche vieillard américain pour écrire sa biographie.  Le contrat est si juteux qu’elle ne peut refuser.

Dantiedov est manipulateur, machiavélique, odieux, il tire toutes les ficelles à sa guise.  Marylou reçoit les informations au compte goutte, sous forme d’énigmes à résoudre.  C’est un véritable puzzle qu’elle devra reconstituer.  Mais pourquoi a t elle été choisie ?

Ses recherches la feront voyager à New York, à Syracuse en passant par Bruxelles et Redu (village belge du livre) l’obligeant à remonter le siècle jusqu’en 1907.  Au fil du récit, Marylou sera également amenée à s’interroger sur ses origines dont elle sait très peu de choses.  Une enquête plus complexe qu’il n’y parait, Jean-Louis Aerts a eu la brillante idée de mêler des évènements historiques qui ont jalonné le siècle à son histoire…  passionnant !

Marylou tente par tous les moyens de dénouer les fils d’une pelote fort emmêlée, va t elle y arriver ?  Les surprises, les mensonges, les révélations s’enchaînent à un rythme soutenu, difficile de lâcher l’histoire en cours de route.  La plume est fluide, assez addictive, non dénuée d’humour.

Au final, quelques maladresses d’un premier roman et un seul petit bémol, j’aurais aimé que les personnages soient un peu plus fouillés.

Une lecture que je vous recommande vivement et un auteur que je suivrai de près.

Je remercie chaleureusement les éditions 180° pour leur confiance.

4ème Couverture

Jeune journaliste de trente-trois ans, Marylou est engagée par un richissime vieillard américain pour écrire sa biographie. Le contrat à peine signé, elle se rend compte qu’elle se fait manipuler. Trop tard, le piège se referme inexorablement sur elle. Le compte à rebours est déclenché : il lui reste moins de deux ans pour comprendre les enjeux dont elle est l’objet. Débute alors un véritable bras de fer entre deux êtres que tout semble opposer.
De New York à Syracuse, en passant par Bruxelles, Marylou sera forcée de remonter le passé jusqu’en 1907 et d’ouvrir la boîte de Pandore.
L’auteur nous livre un roman captivant dès la première page, dans lequel il distille, au fil de trente-cinq chapitres, les pièces d’un puzzle qu’on prend plaisir à reconstituer.

Editeur: 180°, 384 pages, sortie Belgique et Suisse: mai 2016, sortie prévue en France: 2018.  Le livre est téléchargeable sur toutes les plates-formes.

I

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *