Mange tes morts- Jack Heath

Bon appétit…

Jack Heath n’est pas un auteur inconnu, il a écrit une vingtaine de romans jeunesse. Changement de registre et virage à 180° avec son premier roman adulte.  Un thriller original, décapant et pimenté d’une bonne dose d’humour noir.

Le titre m’a d’emblée ouvert l’appétit. Mange tes morts met en scène Timothy Blake, un héros atypique, loufoque, brillant, dingo sur les bords, entre Dexter, Sherlock Holmes et Hannibal Lecter. Il a un don particulier, celui d’observer les gens et de lire dans leur esprit.  Un enquêteur hors pair doté d’une mémoire infaillible et capable de résoudre les énigmes les plus compliquées.  Consultant pour le FBI, ils font appel à ses services en tout dernier recours, chaque fois qu’ils coincent sur une enquête.  Car figurez vous que Timothy a un gros problème, pour chaque enquête résolue, il se fait payer d’une étrange façon: il réclame le corps d’un condamné à mort pour assouvir ses pulsions cannibales.

Mieux vaut avoir le coeur et l’estomac bien accrochés, même si on ne peut s’empêcher de ressentir beaucoup d’empathie pour notre sympathique héros, on en viendrait presqu’à l’aimer !

L’enquête n’est pas le point fort du roman, elle est secondaire et sert à nous faire côtoyer Timothy, ce personnage extraordinaire qui tient toute l’histoire sur les épaules.
Nous sommes en plein coeur de disparitions d’adolescents et rien ne se passe comme prévu pour Timothy, les rebondissements et les surprises s’enchaînent, le rythme est rapide, pas le temps de s’ennuyer mais l’enquête est plutôt classique, loin de révolutionner le genre.

Une lecture déjantée, originale, lue d’une traite et dégustée avec beaucoup de plaisir mais le plat principal m’a laissée un peu sur ma faim.

Je remercie les éditions Super 8 pour leur confiance.

4ème Couverture

Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake.
Timothy (nom de code  » le pendu « ) a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s’ennuyer avec un Rubik’s Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un problème. Pas le fait d’être pauvre, non. Pas le fait d’être affublé d’un coturne toxicomane et parano prénommé Johnson. Un vrai problème, un problème, disons, comportemental. Qui fait que même le FBI répugne à travailler avec lui. Une vie sauvée, une récompense : ainsi fonctionne Timothy. Mais cette fois, et malgré l’appui de l’agent spécial Reese Thistle, il se pourrait que notre sympathique génie psychopathe ait trouvé à qui parler.

Ce thriller survolté et sans tabou ne vous laissera aucun répit. Accessoirement, il se pourrait qu’il vous incite à devenir végétarien.

Editeur: Super 8, 400 pages, date sortie: mars 2018

Une réflexion au sujet de « Mange tes morts- Jack Heath »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *