L’évangile des ténèbres – Jean-Luc Bizien

Je connaissais Jean-Luc Bizien à travers sa série Simon Bloomber dans la collection Grands Détectives (La chambre mortuaire, La main de gloire et Vienne la nuit, sonne l’heure).

Je le découvre ici sous une toute autre facette, quelle belle surprise !

Au delà de l’excellent thriller, L’Evangile des ténèbres est un portrait saisissant de la Corée du nord, une immersion totale dans ce régime totalitaire de la peur et ça donne froid, très froid dans le dos. Je vous rassure tout de suite, aucune connaissance politique n’est requise pour entamer votre lecture, il suffit de vous laisser porter par cette histoire surprenante.

Un thriller très réussi et hautement addictif qui mêle deux enquêtes.
D’un côté, Seth Ballahan, un journaliste américain à la recherche de son collègue disparu en Corée du nord et de l’autre, Paik Dong-Soo, un militaire coréen qui traque un serial killer de la pire espèce.  Leurs chemins seront parsemés d’horreurs et d’abominations.

L’intrigue est passionnante et intelligente, elle se décline en chapitres courts qui alternent les points de vue des différents protagonistes.
Quant à la plume de Jean Luc Bizien, dieu qu’elle est belle, ciselée et très visuelle.

La tension va crescendo au fil des pages, aucun temps mort, c’est haletant et ça file à 100 à l’heure.  Il fait chaud, l’air est de plus en plus moite et on a du mal à respirer, on aimerait tant poser notre livre pour récupérer, boire un coup et reprendre notre souffle mais c’est impossible.
Pauvre lecteur, te voilà percuté et oppressé de tous côtés dans ce véritable page turner.

Je ne saurais dire si Jean-Luc Bizien a vécu en Corée ou s’il a effectué un énorme travail de recherche tant son récit est criant de vérité.

Un excellent divertissement à découvrir au plus vite !!!

L’Evangile des ténèbres est le premier tome d’une trilogie.  Suivent, La frontière des ténèbres et Le berceau des ténèbres. Ils sont tous sortis aux Editions du Toucan, en poche.

En refermant mon livre, je n’ai qu’une envie: entamer la lecture du deuxième tome au plus vite !

4ème Couv.

Seth Ballahan, rédacteur en chef d’un quotidien américain, apprend que Michaël Wang, l’un de ses collaborateurs, est piégé en Corée du Nord. Face à l’absence de réaction de sa hiérarchie, Ballahan décide de secourir le jeune journaliste. Dans Pyongyang, la capitale fantôme où les hommes ne sont que des ombres, il cherche de l’aide auprès de Suzan, une soi-disant correspondante d’O.N.G. canadienne. Au même moment, l’inconcevable se produit : dans ce pays ultra surveillé, une série de cadavres atrocement mutilés révèle l’existence d’un tueur obsessionnel. Le lieutenant Paik Dong-Soo, brillant militaire nord-coréen, est chargé de l’enquête. A l’issue d’un parcours terrorisant, tous vont se retrouver en un lieu oublié, celui qu’annonce l’Evangile des Ténèbres…

Editeur: Toucan (Toucan noir), 556 pages, sortie le 5 octobre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *