Le dragon du Muveran – Marc Voltenauer

J’ai A-DO-RE ce bouquin !

Un tout petit village dans les montagnes suisses.
La vie est calme et paisible jusqu’à la découverte d’un corps mutilé dans le temple.

Si vous aimez l’ambiance des polars nordiques, vous adorerez Le dragon du Muveran, qui est d’ailleurs présenté comme « Le polar nordique des Alpes Vaudoises ».  Le village de Gryon est superbement décrit, dans les moindres détails… les chalets, les alpages, les ruelles, les petites places… on a envie d’aller s’y promener.  Les habitants se connaissent tous, leurs secrets et leur passé éclairent une grande partie du récit.

Une intrigue machiavélique et haletante, une sombre histoire, des citations bibliques, une vengeance sordide, une humiliation, un châtiment divin….

Les personnages sont tous très attachants.  Un GROS coup de coeur pour l’inspecteur Andreas, flic homosexuel, qui vit sereinement avec son ami journaliste et leur gros chien.  Nous sommes loin des flics torturés, alcooliques, déprimés … juste un couple d’amoureux, mon dieu que cela fait du bien.

Ce roman est magnifiquement écrit, il m’a tenu en apnée jusqu’au dénouement final.

J’ai du mal à croire que c’est un premier roman, tant il est abouti.

Je trépigne d’impatience en attendant la suite des aventures de l’inspecteur Andreas.

Foncez sans hésiter, ce livre est une perle !!!

4ème Couv.

Sur l’autel, le corps nu d’un homme, bras en croix, orbites vides, un verset de la Bible planté au coeur. C’est le premier des meurtres rituels et Andreas Auer le sait. Son enquête commence, s’accélère, s’enlise. Et lentement, comme l’eau sous la glace, les mauvais souvenirs affleurent. Tout ce qu’on voulait oublier refait surface. Tout ce qu’on croyait mort. Ce pourrait être à Stockholm, Reykjavik, Fjällbacka ou Ystad, c’est à Gryon, un petit village trop tranquille des Alpes vaudoises où s’invente un nouveau genre de polar nordique.

Editeur: Slatkine et cie, sortie le 25 août 2016, 520 pages

Une réflexion au sujet de « Le dragon du Muveran – Marc Voltenauer »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *