Depuis l’au-delà – Bernard Werber

En direct de l’Au-delà: « allô la terre… allô,
quelqu’un m’entend ?  faites un signe, svp !

Gabriel est mort, il a été assassiné.  Il va mener son enquête depuis l’au-delà, aidé d’une jeune médium pour découvrir son meurtrier. Avouez que c’est plutôt original.

Impossible pour moi de passer à côté de ce roman, le sujet me passionne complètement: la réincarnation et la vie après la mort.

Bernard Werber nous embarque dans une enquête policière, mystico-philosophico-fantastique nous parlant de la vie après la mort et des âmes errantes.  Un récit passionnant à l’imagination délirante, mêlant des extraits de l’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu d’Edmond Wells, nous apprenons plein de choses au passage.

Je me suis beaucoup amusée durant ma lecture.  Le ton est léger, l’humour omniprésent, le rythme est très dynamique, les pages se tournent toutes seules, les dialogues caustiques et incisifs, les personnages fort attachants.

L’auteur égratigne au passage le monde littéraire « sérieux », les prix , les critiques littéraires parisiens, le fameux Jean Moisi (alias Yann Moix), c’est jouissif et truculent, j’ai adoré !

Bernard Werber nous captive, nous surprend en nous offrant une belle réflexion sur la vie, le temps qui passe et la mort.  Achetez votre billet, ce serait dommage de rater le voyage.

Je remercie chaleureusement les éditions Albin Michel pour leur confiance.

4ème Couverture

Je me nomme Gabriel Wells. Je suis écrivain de romans à suspens. Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement : Moi-même. J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui. Pour résoudre cette énigme j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini. En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts. Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

Editeur: Albin Michel, 448 pages, date sortie: 4 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *