L’appel du néant – Maxime Chattam

Le troisième opus très attendu d’une trilogie sur les méandres du Mal.  Les deux premiers « La conjuration primitive » et « La patience du diable » sont ultra efficaces, glaçants et explorent à merveille la noirceur de l’âme humaine. Gros coup de coeur !

J’ai donc commencé ma lecture toute excitée à l’idée de retrouver l’esprit noir et retors du grand maître Chattam.

Un thriller ancré (un peu trop) dans l’actualité brûlante des attentats islamistes. Deux intrigues pour un roman en deux parties. Nous retrouvons Ludivine Vancker, de la section de recherches, sur les traces d’un violeur-tueur en série. Une première partie noire et addictive, pleine de suspense et  de tension. Tout commence merveilleusement bien, je suis happée dès les premières pages.

Dans la seconde partie, nous effectuons un virage à 360° pour basculer à 100% dans le terrorisme, la radicalisation, le djihad, les cellules terroristes en France, les services secrets.
La DGSI intervient pour enquêter sur un personnage appelé « Djin », la tête d’un réseau terroriste.

Bien évidemment les deux enquêtes vont se mêler et se rejoindre avec des grosses ficelles, des énormes ficelles.

Maxime Chattam a effectué un travail considérable de documentation pour nous livrer des informations très précises sur le sujet, TROP ! Nous sommes à la limite du documentaire par moment et cela nuit beaucoup au suspense.  Une deuxième partie en demi-teinte, très politiquement correcte, trop prévisible et manichéenne.

Au final, j’émettrai un avis mitigé, chaud et froid. Un bon thriller dans l’ensemble mais la sauce n’a pas trop pris pour moi dans la deuxième partie.  Peut être est-ce le sujet trop sensible ? l’auteur est parti là où je ne l’attendais pas. Ou mon attente trop grande ? Ou ma déception de ne pas avoir retrouvé le Maxime Chattam génial et percutant de « La conjuration primitive » ? Celui qui me donne des sueurs froides et me tient éveillée une grande partie de la nuit.

Je remercie chaleureusement les éditions Albin Michel pour leur confiance.

4ème Couverture

Tueur en série… Traque infernale. Médecine légale. Services secrets. … Terrorisme. La victoire du Mal est-elle inéluctable ? Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours.

Editeur: Albin Michel, 516 pages, date sortie: 8 novembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *