Hyenae – Gilles Vincent

UN COUP DE COEUR !!!
(plutôt un coup en plein coeur).

Et dire que j’ai failli passer à côté de cette pépite !  Ce livre me titille depuis deux ans, allez savoir pourquoi je ne l’ai pas lu.  J’ai rencontré l’auteur il y a un mois, au festival Toulouse polars sud, j’ai immédiatement craqué et je ne le regrette pas.

Hyenae est un thriller noir de noir, qui nous met au supplice et joue méchamment avec nos nerfs.  N’essayez pas de chercher une lueur d’espoir, un rai de lumière dans cette histoire, vous n’en trouverez pas.

Une enquête sordide et complexe sur des disparitions d’enfants.  Nous sommes au coeur de la perversité humaine dans son horreur la plus absolue.  J’ai adoré les personnages réalistes, typés, avec un gros coup de coeur pour le duo très attachant, la commissaire Aïcha au caractère plus que trempé et Sébastien Touraine, un ancien flic devenu détective.

Amateurs de sensations fortes, ce thriller est pour vous.  Les âmes sensibles, passez vite votre chemin.
C’est musclé, dur, violent, sordide, ça cogne fort, ça saigne. Hyenae se lit d’une traite avec la gorge serrée du début à la fin, le rythme est effréné,  impossible de lâcher l’histoire en route.

Une écriture sèche, percutante, un style direct, nerveux.  Une rare intensité de lecture, la tension monte progressivement jusqu’au final insoutenable qui vous laisse K.O. et groggy pour un moment.

Gilles Vincent, c’est un concentré de talent à l’état pur.  Un uppercut à lire absolument !

Hyenae comporte une suite directe « Parjures » que je vais m’empresser de lire. Pour les curieux qui veulent faire connaissance avec la commissaire Aïcha et Sébastien Touraine, vous les retrouvez dans le premier opus de la trilogie « Djebel » (qui se lit indépendamment au niveau de l’intrigue)

4ème Couverture

Hyenae : dans les quartiers, les campagnes, aux abords des écoles, des fêtes foraines, des prédateurs rôdent, chassent et emportent nos enfants. Quatre ans que Camille a disparu. À la sortie de l’école, elle est montée dans une camionnette blanche, et puis plus rien. Quatre ans sans nouvelles, sans demande de rançon, sans la moindre piste. Et brusquement, une vidéo surgie de nulle part. Depuis quatre ans, Sébastien Touraine, détective privé, s’est coupé du monde. Depuis que cette gamine a été enlevée à Marseille. Depuis qu’il sait qu’elle n’est pas la seule… Pour aider la commissaire Aïcha Sadia, sa compagne, il va devoir replonger dans une enquête aux confins du supportable. Et pour débusquer le chasseur dont il est devenu la proie, plus d’autre choix que de jouer sa vie et celle des autres… Machiavélique est le maître mot de ce thriller ! « Gilles Vincent éclabousse le lecteur d’une myriade d’émotions fortes… » La Cause Littéraire

Editeur: Jigal, 216 pages, date sortie 16 février 2015 (sortie en poche Jigal, mai 2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *