La fille derrière la porte – Patricia Hespel

Un polar psychologique qui donne froid dans le dos.

Une belle découverte, une grosse surprise, un pur régal !

Prévoyez quelques heures devant vous avant de commencer votre lecture, il vous sera très difficile de la lâcher en cours de route.

Une petite question: vous méfiez vous de vos voisins ?  Des gens ordinaires que vous croisez chaque jour dans votre immeuble, dans votre quartier, vous les saluez, vous taillez un brin de causette et petit à petit, votre vie quotidienne bascule dans le drame et l’horreur.

La fille derrière la porte est une histoire infernale, une machination diabolique, un labyrinthe complexe, une quête d’identité qui nous plonge dans la folie, la schizophrénie, la manipulation psychique.

Une intrigue puissante et originale, un suspense inouï qui monte crescendo, une savante construction avec de nombreux flash back qui rythment le récit .

328 pages surprenantes, déstabilisantes, troublantes, anxiogènes et cauchemardesques.

La psychologie des personnages est un des points forts de ce roman, on les aime, on les déteste mais ils ne laissent pas indifférent.  L’auteur les dissèque en profondeur dans leur quotidien et nous fait traverser toute leur palette d’émotions fortes.

Patricia Hespel nous mène en bateau jusqu’au dénouement.  On est loin, très loin d’imaginer le final époustouflant qui laisse sans voix.

Bluffant de bout en bout !!!  Bravo Patricia Hespel, une auteure à suivre sans hésiter.

Son premier roman « Au bout du chemin » (Pocket, 2014) est un road movie.

 

4ème Couverture

Deux jeunes femmes, deux destins. D’un côté, Emmy, une jeune femme dépressive, fragilisée par les aléas de la vie et, de l’autre, sa voisine, Léna, une battante sûre d’elle qui va vite tenir la première sous son emprise et lui proposer un pacte singulier. Au fil des mois et de cette amitié atypique, un pacte venimeux et addictif s’articule autour de leur longue descente aux Enfers…
La gagnante du Prix du Suspense Psychologique 2017 présidé par Franck Thilliez.

Editeur: Les Nouveaux Auteurs, 328 pages, sortie le 27 avril 2017

3 réflexions au sujet de « La fille derrière la porte – Patricia Hespel »

  • 25 mai 2017 à 22 h 51 min
    Permalink

    Merci à Nadia pour cette super chronique au sujet de mon roman. C’est un vrai cadeau pour un auteur de recevoir de tels commentaires de la part de ses lecteurs…

    Répondre
  • 26 mai 2017 à 21 h 23 min
    Permalink

    alors lui direct dans ma wish list ! merci pour ce partage .

    Répondre
    • 27 mai 2017 à 13 h 44 min
      Permalink

      Si vous aimez les polars psychologiques, il est vraiment très bon !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *