La face cachée de Ruth Malone – Emma Flint

Qui est vraiment Ruth Malone ?

Emma Flint s’est inspirée d’une histoire vraie des années soixante, une histoire qui a défrayé la chronique, celle d’Alice Crimmins, une américaine accusée d’avoir tué ses deux enfants.

Nous sommes dans un roman noir, un thriller psychologique et un polar judiciaire.

Séparée de son mari, Ruth Malone élève seule ses deux enfants.  Un matin au réveil, elle constate leur disparition.  Quelques jours plus tard, on les retrouve assassinés.  Sa vie bascule à 180° et tout va l’accuser.  La communauté s’attend à ce qu’elle soit éplorée mais Ruth continue sa vie comme si rien ne s’était passé.  C’est une belle femme, libre et indépendante, frivole sur les bords, elle aime l’alcool, porte des robes sexy, se maquille et collectionne les hommes.

Le regard des médias n’est pas tendre, la police misogyne expédie l’enquête, la société la montre du doigt et l’accuse avant le procès.  Seul un jeune journaliste Pete, obsédé par l’affaire décide de l’aider et mène l’enquête.

Ruth Malone est-elle coupable ou victime ?

Un magnifique portrait de femme et une analyse fine et fouillée de la psychologie de Ruth, personnage complexe, énigmatique et touchant.

L’ambiance des années soixante dans un quartier familial est magnifiquement rendue, les préjugés, la médisance, les on-dits, les clichés et les critères de la mère idéale à l’époque.  Le roman aborde aussi le rôle de la presse et de l’opinion publique dans les affaires criminelles, la misogynie ambiante, la condition de la femme.

L’auteur distille son suspense goutte à goutte et maintient le lecteur sous tension jusqu’à la toute fin, même si les rebondissements sont quasiment absents.

Je n’ai pas vu venir la fin -une fin imaginée par l’auteur-  elle me laisse un goût triste et amer en bouche.

Un premier roman très réussi de la Britannique Emma Flint et sélectionné pour le Bailey Women’s prize for fiction 2017.

Je remercie chaleureusement les éditions Fleuve pour leur confiance.

 

La véritable affaire Crimmins

Alice Crimmins, entourée de son ex mari et avocats, le jour de son procès en 1968.

Le 14 juillet 1965, Missy et Eddie, les deux enfants d’Alice disparaissent, on retrouve leurs corps quelques jours plus tard. Alice Crimmins est inculpée suite à un procès mascarade.   Personne ne connaîtra jamais la vérité, les analyses ADN n’existaient pas à l’époque, impossible de rouvrir une si vieille affaire. Une femme libre et indépendante était la coupable idéale. Plusieurs films  se sont inspirés de cette affaire, ainsi que Mary Higgins Clark pour son roman « La maison du guet ».

 

4ème Couverture

1965. Une vague de chaleur déferle sur le Queens, banlieue ouvrière de New York, et plonge ses habitants dans un état léthargique. Un matin ordinaire, Ruth Malone, mère célibataire aux allures de star hollywoodienne, constate la disparation de ses deux enfants.
Peu après, le corps de la petite Cindy est retrouvé abandonné sur un chantier, son doudou encore à la main. Lorsque, quelques jours plus tard, la dépouille de son fils, Frankie Jr, est découverte dans des conditions similaires, des voix accusatrices s’élèvent contre Ruth.
De la voisine qui a toujours eu des doutes aux médias avides de scandale, tout le monde semble avoir quelque chose à lui reprocher.
Mais qui est Ruth quand personne ne la regarde ?
Cette  » mère  » dont les amants entrent et sortent de sa vie depuis des années et qui ne verse pas une larme devant les corps sans vie de ses enfants.
Alors que presse, opinion publique et tribunaux condamnent Ruth avant l’heure, un seul homme va tenter de découvrir qui est vraiment cette femme : nouvelle Médée monstrueuse ou victime innocente ?

Editeur: Fleuve noir, 432 pages, date sortie: 19 octobre 2017

Une réflexion au sujet de « La face cachée de Ruth Malone – Emma Flint »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *