Candyland – Jax Miller

Coup de coeur pour un roman coup de poing !

Une sérieuse claque pour ce voyage au bout de l’enfer…

Je comprends l’engouement et les prix reçus par le premier roman de Jax Miller « Les infâmes » (toujours dans ma PAL).

Bienvenue dans l’Amérique profonde, l’Amérique moribonde, celle de ceux qui sont du mauvais côté de la barrière, une plongée dérangeante dans l’envers du décor.

Dès le premier chapitre, j’ai été happée et je suis restée accrochée jusqu’au dernier.  Jax Miller est une virtuose, elle m’a englué complètement dans son univers sombre et brutal et m’a noué les tripes plus d’une fois.  On ne sort pas intact de cette lecture, l’auteur n’y va pas avec le dos de la cuillère et ne nous épargne rien, attendez vous à être ébranlé par des émotions fortes.

Candyland tient plus du roman noir que du thriller. Un roman de contrastes entre noirceur et lueur, violence et douceur, désespoir et rédemption,  pureté et souillure et le résultat est grandiose.

L’intrigue est magnifiquement construite entre présent et passé et aborde les thèmes de la famille, la vengeance, la communauté Amish, la religion, les rêves perdus, la marginalité, la rédemption…

J’ai aimé ce roman pour ses protagonistes. Des personnages forts, aux multiples fêlures, d’une rare épaisseur, fouillés dans les détails, des personnages qui trainent de sérieuses casseroles. Et pour l’écriture, Jax Miller a une plume unique, d’une force inouïe et un style incroyable.

Ames sensibles s’abstenir, à éviter aussi en cas de moral bas.  Pour les autres, à lire d’urgence !

Je remercie les éditions Flammarion pour leur confiance.

4ème Couverture

Candyland n’est pas un conte ordinaire. C’est l’Amérique.
Il était une fois Sadie Gingerich, ancienne amish, seule dans sa confiserie d’une ville minière de Pennsylvanie. Sa vie va brutalement changer lorsque son fils est assassiné par sa petite amie, Allison.
Cruauté du destin, Sadie fait la rencontre de Danny, le père d’Allison, en proie à ses propres démons. Leurs lourds passés et le choc du meurtre s’entremêlent pendant l’enquête de police, révélant une vérité indicible.

Entre les doux pâturages de la communauté amish, les montagnes isolées du Nord et les villes minières abandonnées de la Rust Belt, la vie et l’amour sont broyés, laminés par la drogue et la pauvreté de l’Amérique rurale. Un lieu où les rêves ne se réalisent pas, où les fins heureuses n’existent pas.

Editeur: Flammarion,  464 pages, date sortie: 30 août 2017

2 réflexions au sujet de « Candyland – Jax Miller »

  • 4 novembre 2017 à 6 h 41 min
    Permalink

    merci pour ce partage , qui va me faire mettre ce livre direct dans ma wish list , des bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *