Bilan lecture mai 2017

Un magnifique mois avec 13 livres lus, soit 6120 pages

Je pense que cela ne m’est jamais arrivé, ou alors je ne m’en souviens plus, un mois lecture sans aucune déception. De magnifiques découvertes, des gros coups de coeur tellement différents.  MAI, c’est le mois des contrastes de genre et des grands écarts.

Le grand écart entre Seules les bêtes et Du feu de l’enfer, entre Les enfants de Venise et Un moindre mal, entre Hier ou jamais et La fille idéale, entre Fallait pas et La fille derrière la porte, entre Roma et Sharko, entre Quand on a que l’humour et Malgré elle ou Femme sur écoute

Ah que j’ai aimé toutes ces pépites ! Mon âme de serial lectrice a été fortement secouée, elle vibré en profondeur et elle a même versé des larmes.  Il y a du bon, du très bon !

Voici la liste, en détails (cliquez sur les titres pour accéder directement aux chroniques)

Seules les bêtes – Colin Niel

Du feu de l’enfer – Sire Cedric

Fallait pas – Olivier Maurel

Un moindre mal – Joe Flanagan

Sharko- Franck Thilliez

Les enfants de Venise – Luca di Fulvio

La fille idéale – Gilly MACMILLAN

Roma – Mirko Zilahy

Malgré elle – David-James Kennedy

La fille derrière la porte – Patricia Hespel

Quand on a que l’humour – Amélie Antoine

Hier ou jamais – Elisabeth Herrmann

Femme sur écoute – Hervé Jourdain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *