Bilan lecture juin 2018

Bilan lecture Juin 2018

8 livres lus, soit 3557 pages

Les hordes invisibles de Louise Mey: un roman choquant et engagé en phase avec une réalité trop peu connue, devant laquelle nous avons tous tendance à fermer les yeux. Coup de poing !
Mange tes morts de Jack Heath: une lecture déjantée, originale, lue d’une traite et dégustée avec beaucoup de plaisir mais le plat principal m’a laissée un peu sur ma faim.
Signe de vie de J.R. Dos Santos : une grosse déception
Le soleil des rebelles de Luca Di Fulvio: un extraordinaire récit d’aventures, une fresque moyenâgeuse remplie d’action, de massacres, de misère, de sang. Et un fabuleux conte d’apprentissage qui nous questionne sur la condition humaine, le passage de l’enfance à l’âge adulte… Un énormissime coup de coeur !!!
Les meilleurs amis du monde de Gilly Macmillan: sublime roman noir.  La plume de l’auteure est magnifique.
Quelque part avant l’enfer de Niko Tackian: son premier roman. Une chronique en quelques mots donnerait : angoissant, terrifiant, flippant, haletant, étonnant. Un grand talent !
L’échange de Rebecca Fleet: un thriller psychologique qui ressemble à tant d’autres. Une lecture sympathique et divertissante que j’ai moyennement aimé.
Là où vivent les loups de Laurent Guillaume: Priam, le flic obèse, hors norme et atypique, tient tout le roman, à lui seul il vaut le détour. Ce polar « rural social » est une belle réussite.

JUIN, c’est l’incontournable, l’extraordinaire week-end Saint-Maur en poche, j’ai publié mes impressions dans une mini chronique et un album photo sur ma page Facebook pour vous partager un peu de cette magie indescriptible.

Je vous souhaite à toutes et tous d’excellentes lectures…
Soyez fous et déraisonnables, achetez des livres, beaucoup de livres, prêtez les,
empruntez les, peu importe, mais lisez, lisez, lisez… cela rend heureux !

Cliquez sur les titres pour lire les chroniques entières

Les hordes invisibles – Louise Mey

Mange tes morts- Jack Heath

Signe de vie – J.R. Dos Santos

Le soleil des rebelles – Luca Di Fulvio

Quelque part avant l’enfer – Niko Tackian

L’échange – Rebecca Fleet

Là où vivent les loups – Laurent Guillaume

Les meilleurs amis du monde – Gilly Macmillan: ma chronique en retard !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *