Bilan lecture – décembre 2018

8 livres lus, soit  3379 pages.

Je termine l’année avec de belles retrouvailles. Une sacrée découverte avec le premier roman de Pierre-Jean Verhoye. Une déception avec le dernier Fabio M. Mitchelli. Une claque monumentale d’un immense auteur que ne je n’avais encore jamais lu : Don Winslow. J’ai déjà lu deux sorties de 2019, Avalanche Hôtel et L’erreur, mes chroniques vont arriver.

Allez, c’est parti pour un résumé de mes lectures. Comme d’habitude, les liens des chroniques se trouvent en bas de page.

Corruption – Don Winslow : Une claque monumentale ! Coup de coeur !  Je me suis retrouvée plongée dans la brillante série The Shield (que j’adore !) aux côtés de Vic Mckay, le double de notre héros Dennny Malone. Un roman puissant, passionnant, magistral. Un pur chef d’oeuvre ! J’ai refermé Corruption à regret en me demandant ce que j’allais bien pouvoir lire après.

Sur le ciel effondré – Colin Niel : L’enquête est passionnante et captivante de bout en bout, les 500 pages défilent toutes seules et le dépaysement total vous réservera bien des surprises. A mi chemin entre le polar ethnologique et le très bon roman noir.

Et Quest – Jean Louis Rouillan : Globalement, j’ai passé un bon moment de lecture avec Et Quest, une intrigue à connotation fantastique qui démarre sur les chapeaux de roue. Un roman qu’on lit quasi d’une traite sans une seconde d’ennui.

La fille du port de la lune – Simone Gélin : Réédition du premier roman de l’auteure, entre le roman et le polar. J’ai retrouvé toutes les graines de son immense talent, prêtes à germer et à exploser dans ses romans suivants. J’ai retrouvé sa sensibilité à fleur de peau qui me touche et m’émeut profondément, sa subtilité, sa force, sa poésie noire.

No trace – Pierre-Jean Verhoye : Une lecture qui laisse des traces ! Un premier roman mené de main de maître, un parfait mélange de thriller et de fantastique avec un zeste de romance. L’auteur a une imagination débordante, il nous offre une intrigue intelligente, passionnante, ficelée à merveille, qui nous tient en haleine tout au long des 550 pages.

Le dernier festin – Fabio M Mitchelli : Ca ne l’a pas fait pour moi. J’ai erré comme une âme perdue dans cet immense dédale, je me suis perdue dans les boucles de cet univers parallèle en essayant de m’accrocher aux multiples histoires peuplées de trop nombreux personnages auxquels je ne me suis pas du tout accrochée.

Avalanche Hôtel – Niko Tackian > chronique à venir

L’erreur – Susi Fox > chronique à venir

Cliquez sur les titres pour lire les chroniques entières

Corruption – Don Winslow

Sur le ciel effondré – Colin Niel

Et Quest – Jean Louis Rouillan

La fille du port de la lune – Simone Gélin

No Trace – Pierre-Jean Verhoye

Le dernier festin – Fabio M. Mitchelli

Avalanche Hôtel – Niko Tackian > chronique à venir

L’erreur – Susi Fox > chronique à venir

Je vous souhaite une magnifique année 2019, remplie d’excellentes lectures.
Qu’elle vous soit douce et vous réserve de belles surprises.

Soyez fous et déraisonnables, peu importe la hauteur de vos PAL,
achetez des livres, beaucoup de livres, prêtez les, empruntez les peu importe.
LISEZ, LISEZ, LISEZ… cela rend heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *